Roulez à l’E85 - Superéthanol

Boîtiers E85: un cadre législatif

Un Arrêté, relatif aux conditions d’homologation et d’installation des dispositifs de conversion Superéthanol E85 a été signé le 30 novembre 2017. Ces boîtiers doivent répondre aux normes de pollution en vigueur auprès de l’UTAC. Nous sommes déjà en cours d’homologation à l’UTAC pour un nouveau boîtier très performant, conçu avec des composants de qualité. Nous vous présenterons dans les prochaines semaines ce produit ainsi que la gamme de véhicules couverte par nos homologations.

Qu’est ce que l’E85 de première génération ?

Le bioéthanol est un biocarburant destiné aux moteurs à essence. Proposé comme carburant, le bioéthanol issu de matières premières agricoles renouvelables occupera à l’avenir une place essentielle et indispensable dans le bouquet énergétique offert aux citoyens consommateurs français.

En Europe, le bioéthanol est produit à partir de céréales (blé, maïs…) ou de betteraves. Par un procédé de fermentation industrielle, le sucre contenu dans ces végétaux est transformé en alcool. Cet alcool (éthanol) est concentré puis déshydraté pour obtenir du bioéthanol.

Les autres produits de fermentation (aussi appelés coproduits) sont concentrés pour obtenir des drèches. Ces dernières, destinées à l’alimentation animale, sont riches en protéines. Elles permettent de réduire les importations de tourteaux de soja dont les filières animales françaises sont dépendantes.

Au Brésil, le bioéthanol est produit à partir de la canne à sucre, et aux Etats-Unis, il est issu de la transformation du maïs.

La production de bioéthanol en France est aujourd’hui assurée à 70% à partir de betteraves et à 30% à partir de céréales, un pourcentage qui va évoluer dans les prochaines années, avec la création de distilleries qui auront pour matières premières des céréales.

Où trouvez de l’E85 ?

A l’étranger :
Suisse – Allemagne – Angleterre – Irlande – Pays-Bas – Norvège

Pourquoi l’E85 - superéthanol ?

L’alcool produit à partir des déchets végétaux ligneux ou non et non plus avec des plantes cultivées.

FUTUROL, site de production en Champagne Ardenne, produit du bioéthanol dans son unité pilote. L’usine est capable de traiter des matières premières lignocellulosique tels que plantes entières (miscanthus, switch-grass), bois,coproduits,et résidus.

La biomasse en entrée subit un traitement à haute température afin de rendre la cellulose et l’hémicellulose accessibles à l’hydrolyse;l’hydrolyse enzymatique permet ensuite de transformer la cellulose en sucre . l’étape suivante étant la fermentation grâce à des levures pour aboutir à de l’alcool;

La société BOREL attend avec impatience la fabrication en France d’Ethanol dit de 2ème génération

Dans le cadre du développement des biocarburants et de la politique énergétique et environnementale du gouvernement, celui-ci a confié, début juin 2006 à Alain Prost la mission de présider un groupe de travail, afin de proposer un plan d’action opérationnel pour le développement de la filière superéthanol E85 (carburant comprenant jusqu’à 85% d’éthanol d’origine agricole).

Un triplement du nombre de points de vente est prévu pour 2018 afin d’assurer un maillage cohérent.

Il constitue le carburant le plus écologique de la filière bioéthanol destiné à l’essence. Il a été reconnu comme carburant par un arrêté du 31 mai 2006 paru au Journal Officiel du 1er juin 2006.