Actualités

La Grande Traversée des Alpes 2017 au volant d’un Duster Sce 115 4×4 GPL BOREL

La société BOREL (représentée par Géraldine) ainsi que certains de ses clients ont eu la chance de participer à la Grande Traversée des Alpes (GTA juillet 2017) organisée par SDO Expéditions et Raids Aventure  et couvert par Olivier DUHAUTOY du magazine DACIATTITUDE.

Le convoi se composait de 27 véhicules dont 4 Duster 4×4 Sce 115 GPL BOREL dont l’article et les photos suivantes vont vous donner un aperçu.

La Grande Traversée des Alpes 2017      Article de Jean-François FREYDIERE

Photos prises et diffusées par la Team BOREL : 

                                                                                  

Le Bio GPL : enfin disponible !

L’usine de Bio GPL qui a vu le jour à Rotterdam aux Pays-Bas fin 2016 va enfin nous livrer une partie de sa production. En effet, la part destinée au marché français devrait arriver prochainement en France.

Le Bio GPL est composé jusqu’à 60% de déchets organiques et rejette jusqu’à 80% de CO2 en moins que le GPL classique. Il s’agit enfin d’une réponse à la disparition des énergies fossiles et aux risques d’approvisionnement des hydrocarbures face à la géopolitique mondiale.

Pour plus d’informations, voici une Synthèse/traduction BOREL GPL d’un document de l’AEGPL présentant le Bio GPL.

Bienvenue au GPL

L’Euro métropole de Strasbourg a affiché des panneaux « Bienvenue au GPL »

L’Occitanie octroie la carte grise GPL gratuitement

Après l’exonération totale de carte de grise en Auvergne –Rhône-Alpes et PACA, c’est au tour de l’Occitanie d’octroyer la carte grise GPL gratuitement.

Toutes les régions françaises disposent maintenant d’une carte grise gratuite ou à taux réduit pour le GPL !

CRIT’AIR : LES VÉHICULES GPL ET GNV CLASSÉS PARMI LES MOINS POLLUANTS !

Les véhicules gaz GPL et GNV n’auront pas de difficultés à accéder aux villes qui souhaitent intensifier ou étendre leurs mesures de restriction de circulation.

critair-gpl

Dans le cadre de l’arrêté publié ce jeudi 23 juin au journal officiel, tous les véhicules fonctionnant au gaz (GPL  et Gaz naturel) seront identifiés dans la catégorie 1, soit la classification la plus vertueuse située juste derrière les véhicules « zéro émissions », et ce quel que soit leur date de première immatriculation.
Les véhicules GPL et GNV sont donc au même niveau que les véhicules essence Euro 5 & Euro 6. De son côté, le diesel est au mieux classé en catégorie 2.
Les véhicules GPL  et GNV sont donc positionnés parmi les moins polluants, quelle que soit leur date d’immatriculation, aux côtés des véhicules hybrides rechargeables.Un classement qui conforte les atouts environnementaux du GPL, du GNV et son rôle dans la transition énergétique.
Les collectivités pourront se baser sur cette nouvelle nomenclature pour mettre en place des mesures incitatives afin de favoriser l’usage de véhicules plus propres. Ils pourront par exemple octroyer aux véhicules de la catégorie de leur choix des conditions de stationnement ou de circulation privilégiées. Cette nomenclature entrera en vigueur le 1er janvier 2017.
Pour en savoir plus :
Flyer Qualité de l’Air
Arrêté du 23 juin 2016 relatif à la nomenclature des véhicules classés en fonction de leur niveau d’émission de polluants atmosphériques.
Pour en savoir encore plus et commander votre vignette !

Info CFBP et Gaz-mobilité

Auvergne Rhône Alpes: Carte grise gratuite pour les véhicules propres

dllogo le 1er  décembre 2016.

plein-gpl

A partir du 1er janvier, tous les véhicules propres (hybrides, hybrides rechargeables, électriques, GNV, GPL) acquis en Auvergne Rhône-Alpes seront exonérés de la carte grise.
Laurent Wauquiez, le président (LR) de la Région , en fait l’annonce à 15 jours de l’examen du budget 2017 par l’assemblée des élus.
Jusque-là, l’exonération était de 50% en Rhône-Alpes et de 100% en Auvergne.

Le GPL, L’alternative écologique

ctmagazine_logo Novembre 2016

Sans cesse annonce comme moribond, le gaz de pétrole liquéfié (GPL) résiste malgré un réseau de distribution maigrelet et une offre de véhicule neuf assez mince.

Le gouvernement vient d’annoncer qu’un coup de pouce en sa faveur doit être mis en place. Avec l’annonce de l’harmonisation des mesures fiscales (déductibilité de la TVA identique pour les motorisations diesel et essence pour les véhicules d’entreprise), la ministre de l’Ecologie du Développement Durable et de l’Energie relance peut être sans le vouloir le GPL.
Le Diesel étant annonce comme condamné, il devient urgent de proposer, ou plutôt d’inciter les entreprises à migrer vers de nouveaux carburants. Avec 86% d’un parc d’entreprise roulant au gazole et représentant près de 40% des ventes du marché automobile national, l’enjeu est de taille Ségolène Royal souhaite rééquilibrer la situation en deux ans, en permettant aux entreprises de déduire 100% de leur TVA sur le GPL dès 2017 et 80% sur l’essence en 2018 Une harmonisation fiscale qui veut mettre un terme au protectionnisme
en faveur du diesel en vigueur depuis plus de trente ans Moins cher avec un coût moyen à la pompe de 0,70€ XL,
le GPL limite les émissions de NOx et produit moins de C02 qu’un véhicule fonctionnant à l’essence

ctmag-1 ctmag-2

Flottes Automobiles : rééquilibrage des mesures fiscales

banniere CFBP

FLOTTES AUTOMOBILES: Le rééquilibrage des mesures fiscales entre les motorisations Diesel et essence peut changer la donne sur le marché des flottes. Ainsi, en plus de son intérêt environnemental, la solution GPL (bi-carburation GPL-essence) redevient une alternative au Diesel particulièrement pertinente sur le plan économique pour les entreprises.

La Ministre de l’Ecologie du Développement Durable et de l’Energie, Ségolène Royal, a annoncé le 13 octobre dernier l’harmonisation des mesures fiscales relatives à la déductibilité de la TVA entre motorisations Diesel et essence pour les flottes d’entreprise. Cette annonce permet de rappeler aux gestionnaires de flottes les avantages du GPL.

Aujourd’hui plus que jamais, le choix du Diesel devient contradictoire avec les politiques de RSE auxquelles les entreprises sont de plus en plus sensibilisées. En France, le marché des flottes d’entreprise représente chaque année un peu plus de 40 % du marché total de l’automobile et plus de 86% du parc est diésélisé. Si la part du Diesel dans les ventes est en légère baisse depuis 10 ans sur le marché total (52% des nouvelles immatriculations en 2016), il reste fortement présent sur celui des flottes. Cette part très élevée sur le marché des flottes est due aux avantages fiscaux comme la TVA déductible sur le gazole alors qu’elle ne l’est pas sur l’essence. L’annonce de la Ministre sur le rééquilibrage progressif (sur 2 ans) du traitement fiscal entre gazole et essence qui s’ajoute au rattrapage d’écart de TICPE entre ces deux carburants participera certainement à la correction du marché automobile en faveur de l’essence et du GPL. Alors que les entreprises peuvent déjà déduire 100% de leur TVA sur le GPL, dès 2017 elles pourront la déduire sur les achats essence pour atteindre 80% en 2018.

Lire le communiqué de presse du CFBP: Flottes Automobiles 2016

Les véhicules GPL et GNV classés en catégorie 1

Bonne nouvelle : Le nouvel arrêté classe les véhicules en fonction de leur niveau d’émission de polluants atmosphériques.Pollution automobile : la santé en prend un coup...

 Cet arrêté servira de base aux collectivités pour définir leur politique en matière de transport routier sur leur territoire. Les collectivités pourront par exemple établir des tarifs de stationnement en fonction de la catégorie à laquelle appartient votre véhicule (par exemple, mettre en place un tarif réduit pour les véhicules les moins polluants) ou décider de réserver des zones à la circulation des véhicules les moins polluants. L’objectif est de réduire la pollution des villes en limitant la circulation des véhicules les plus polluants et en favorisant l’usage des véhicules à énergie alternative.
Concernant les véhicules GPL et GNV :
Les véhicules GPL et GNV sont classés en catégorie 1 (la catégorie des véhicules les moins polluants après la catégorie des véhicules électriques), et ce qu’importe l’année d’immatriculation.Afficher l'image d'origineAutrement dit, si votre véhicule GPL ou  GNV a plus de 20 ans il sera tout de même autorisé à circuler. (source CFBP juin 2016)

Lire l’arrêté du 21 juin 2016.